TextUelle 10 La sorcière de Marie Ndiaye, c'est aussi...

Publié le par marie philippe

l'édito du 20 mars 2018

Bonjour à toutes , bonjour à tous

 

 

Je ne sais pas pour vous mais moi

quand j'étais petite

je n'avais pas du tout envie d'être une sorcière.

 

La sorcière était laide à faire peur,

elle avait le nez crochu, la peau fripée comme une vieille pomme,

le teint verdâtre, les cheveu ébouriffés et tout emmêlés,

c'était une belle-mère méchante,

une boiteuse avec un balai,

c'était celle qui transforme les hommes en porcs (comme Circé),

celle qui vit seule dans la forêt avec les crapauds,

celle qui fait des mixtures à crever,

celle qui livre son corps au diable.

 

Et puis maintenant...

maintenant que j'ai un chat noir,

que je fais les soirs d'hiver des tisanes aux herbes aux pouvoirs merveilleux,

maintenant que j'ai un balai...

je le regarde et je ne vois plus les choses de la même façon.

 

Je me dis parfois...

Pourquoi pas...

pourquoi ne pas vivre seule au fond des bois, tranquille...

Et puis, puisque je sais faire de bons petits plats qui transforment les crapauds en princes charmants et même les porcs en hommes,

pourquoi ne pas utiliser mes pouvoirs magiques ?

Pourquoi pas, au lieu d'essayer de chasser la poussière et les feuilles mortes,

enfourcher mon balai et m'envoler dans la nuit ?

Bref, pourquoi ne pas être libre comme une sorcière ?

 

Alors je prends un livre,

Son titre, c'est La sorcière et son auteur c'est Marie Ndiaye.

 

Je suis une femme, j'ai deux filles, nous vivons dans une zone pavillonnaire et je leur transmets mes dons.

 

TextUelle 10 Radio U

TextUelle 10 Radio U

Publié dans TextUelle radio U

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article